Les biologistes médicaux de Biolyss actualisent la formulation dans les comptes rendus d’antibiogramme.

Disparition de la catégorie clinique Intermédiaire

Selon les recommandations du Comité de l’Antibiogramme de la Société Française de Microbiologie (CASFM), l’ancienne catégorie Intermédiaire n’existe plus.
Les bactéries sont dorénavant catégorisées en :
– résistantes
– sensibles (à dose standard)
– sensibles à forte posologie, pour lesquelles la probabilité de succès thérapeutique est élevée lorsque l’exposition à l’antibiotique est augmentée.

  • L’exposition est augmentée soit en augmentant la dose, soit si l’antibiotique est fortement concentré au site infectieux.
  • La dose totale peut être augmentée en administrant des doses individuelles plus importantes de la molécule à chaque prise et/ou en raccourcissant l’intervalle entre les prises (en augmentant le nombre de prises).
  • L’exposition à l’antibiotique peut aussi être augmentée en modifiant le mode d’administration (administration IV à la place d’une administration orale, perfusion prolongée à la place d’une perfusion courte, voire perfusion continue).
  • La forte exposition peut enfin également résulter des propriétés pharmacocinétiques intrinsèques de l’antibiotique (concentration spécifique de l’antibiotique au site infectieux).

La nouvelle catégorie « Sensible à forte posologie » permet ainsi de promouvoir l’utilisation des molécules catégorisées comme telles et d’éviter l’utilisation systématique des seules molécules catégorisées S (par exemple souvent les carbapénèmes) pour les antibiogrammes de souches multi-résistantes.

Promouvoir l’utilisation de certains antibiotiques à forte dose

Par ailleurs, les phénotypes sauvages de certaines espèces bactériennes ne sont sensibles à certains antibiotiques qu’à forte dose. Les nouvelles recommandations nous demandent d’insister sur ce point.

Pour être sûr de catégoriser ces phénotypes a minima « Sensibles à forte posologie », les règles de rendu ont été modifiées, obligeant à les rendre comme tels lorsqu’ils ne sont pas Résistants. Il ne faut plus rendre ces bactéries Sensibles à dose standard aux antibiotiques concernés, comme nous le faisions jusque-là.

C’est le cas par exemple de Pseudomonas aeruginosa et Pipéracilline, Pipéracilline+tazobactam, Ceftazidime ou Céfépime.

Cela n’implique évidemment pas que ces antibiotiques ne doivent plus être utilisés, mais qu’au contraire ils peuvent l’être à forte posologie.
Le CASFM a publié un tableau des propositions européennes de posologies standard et fortes : Téléchargement

Le CASFM précise enfin qu’en cas de cystite non compliquée, les molécules à élimination urinaire prédominante catégorisées non résistantes peuvent être utilisées à dose standard.
Nous restons à votre écoute en cas de problème sur ce nouveau mode de rendu.

Références : https://www.sfm-microbiologie.org/2020/10/02/casfm-eucast-v1-2-octobre-2020/

Trouvez un laboratoire Inovie à proximité

Trouvez un laboratoire Inovie à proximité

Retrouvez l'ensemble de nos laboratoires, ou localisez le plus proche de chez vous.

Trouver un laboratoire
Comment accéder à mes résultats ?

Comment accéder à mes résultats ?

Découvrez ici comment accéder à vos résultats d'analyse par internet sur le nouveau site inovie.fr

En savoir plus