Retour à l'Espace Pro

2021

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

Émergence d’un nouveau variant du SARS-CoV-2

publié le : 28 décembre 2020

Émergence d’un nouveau variant du SARS-CoV-2 (Variant UK) et impact sur les tests PCR et antigéniques

 

Un nouveau variant du SARS-CoV-2 a été détecté au Royaume-Uni. Ce nouveau variant est défini par de multiples variations des gènes codant pour les protéines de spicule (S) ainsi que par des variations d’autres régions génomiques. Le Royaume-Uni rapporte que ces variations (notamment la délétion 69-70 dans la protéine de pointe) provoquent un résultat négatif de certains tests RT-PCR dont les amorces ciblent le gène «S».

L’impact des variations du virus sur l’efficacité de dépistage dépend du test utilisé :

  • Concernant les tests RT-PCR : la réglementation française oblige les tests RT-PCR à avoir deux cibles au minimum, permettant ainsi de détecter des discordances si une cible a muté. De ce fait, ces tests ne présentent pas de risque de non détection de la présence du SARS-CoV-2. Toutefois, pour les tests RT-PCR incluant la détection du gène «S», une attention particulière devra être portée sur l’interprétation en cas de discordances avec les autres cibles.
    Les cibles actuelles de la PCR multiplex utilisées par Labosud ne ciblent pas la protéine S. Nos techniques de PCR détectent donc bien ce variant.

 

  • Concernant les tests antigéniques : l’identification des tests antigéniques ciblant exclusivement la protéine «S» pour lesquels cette mutation peut avoir un impact sur l’efficacité des tests a été réalisée par l’ANSM. Les tests antigéniques ciblant la protéine N ne sont pas, quant à eux, impactés, et ces derniers représentent la très large majorité des tests antigéniques utilisés. Le site Internet https://covid-19.sante.gouv.fr/tests a été actualisé pour indiquer quelle(s) protéine(s) cible chaque test. Utiliser uniquement les tests antigéniques ciblant la protéine N.

Il est demandé aux laboratoires et aux professionnels de santé d’orienter toute personne ayant séjourné au Royaume-Uni dans les 14 derniers jours ou ayant eu un contact à risque avec une personne y ayant séjourné et se présentant pour la réalisation d’un dépistage du SARS-CoV-2 vers la réalisation d’un test RT-PCR.

Pour tout patient revenant du Royaume-Uni merci d’en informer le laboratoire (sur l’ordonnance ou par téléphone) pour que ce dernier adresse au CNR tout test positif pour génotypage.